1er rassemblement revendicatif national des Missions Locales/PAIO

Les Missions Locales poursuivent leur offensive

Le 23 juin 2011
Tous sur la pelouse du Champ de Mars, au pied de la Tour Eiffel

Pour des moyens pour l’insertion des jeunes et le maintien de nos 1000 conseillers « plan de relance ».
Pour un service public de l’accompagnement de qualité et le retrait de la convention d’objectifs avec l’État qui nous fait basculer dans la course aux chiffres et la concurrence.
Stoppons la lente dérive vers un accompagnement formaté et industriel, générateur de stress et de souffrance au travail pour les salariés, inefficace et irrespectueux pour les jeunes.
Imposons l’insertion des jeunes comme priorité nationale, avec une politique ambitieuse, et pas les rustines qui ne règlent rien. 

>> Le Flash du SYNAMI Centre <<

Toutes les informations utiles et l’inscription à cette manifestation :
https://sites.google.com/site/synamigareaupiquenique/

Se Libérer pour le 23 juin
Pour vous libérer, nous utiliserons tous les moyens possibles :
½ journée d’information syndicale (temps de travail rémunéré, dans le cadre de l’article II.1.4 de la Convention Collective). La matinée et l’après-midi du 23 juin sont déposés au niveau national. Une attestation de présence sera remise aux participants au Champ de Mars. La lettre type à remettre à l’employeur est sur le site. (Documents à télécharger)
Attention : Nous avons droit à 2 ½ journées d’information syndicale par an. Il ne reste donc aux collègues qui ont déjà participé au « Petit Train des Missions Locales » qu’une seule ½ journée d’information syndicale disponible.
Appel aux employeurs pour qu’ils « donnent » la journée. Les présidents et les directions sont aussi invités à cette mobilisation qui nous concerne tous. Nous leur demandons de s’engager concrètement en donnant un « coup de pouce » pour éviter les pertes de salaire … Et ça marche !
Dans beaucoup de régions (y compris dans la nôtre) , les employeurs donnent la journée ou complètent les ½ journées d’infos syndicales. C’est une bonne surprise.
Dans certaines ML, c’est le schéma idéal, c’est toute l’équipe et la ML comme institution qui se mobilise, et qui sera à Paris. Ce qui règle le problème des absences.
Nous remercions les directions et les Présidents qui sont dans cette unité d’action avec les salariés. N’hésitez pas à les solliciter au local.
Possibilités individuelles de congé (RTT…)
Appel à la grève. Si les 3 solutions précédentes n’arrivent pas à « couvrir » votre journée du 23 juin, il restera la solution de la grève. Nous ferons un appel formel en ce sens.

Organisation du pique-nique
Le rassemblement se tiendra au Champ de Mars entre 12h00 et 16h00.
C’est vous qui apportez votre pique-nique. Faites en un élément de préparation sympa et convivial.
Festif et revendicatif sont les deux mots clefs. Le déroulé plus précis des interventions et animations est en cours d’élaboration. Toutes vos propositions et vos initiatives sont les bienvenues (« interventions » orales, musicales, etc…).

Transports pour notre région
Les trains seront réservés pour arriver à Paris aux alentours de 11h30 et partir vers 16h30 (c’est le Synami qui assure cette logistique pour tous les participants).
Le Synami prend en charge les transports d’un maximum de salariés, adhérents ou pas (du moins autant que les finances le permettront), autour de véritable dynamique d’équipe sur cet événement.
Les adhérents des autres syndicats sont invités à se tourner vers leur organisation respective, chacune ayant ses propres règles ou priorités, ce qui explique qu’un système commun n’a pas pu être mis en place.
Le tarif unique pour venir à Paris est de 10 € par participant (minimum, vous pouvez faire plus – déductible des impôts à 66%). Le Synami prend donc à sa charge l’essentiel des coûts de transport des salariés qui s’inscriront par son intermédiaire, adhérents ou sympathisants.
Les différentes listes d’inscription gérées par chaque syndicat seront fusionnées pour organiser des départs communs.
Les gares « ouvertes » sont indiquées sur le site d’inscription, et dans liste déroulante du formulaire d’inscription. En Région Centre, 4 gares seront ainsi des points de départ : Orléans, Tours, Blois et Montargis.
Nous rappelons que ce sont uniquement les inscriptions individuelles par le formulaire qui compte pour la prise des billets ! Inscrivez-vous, et faites inscrire vos collègues rapidement.
Les billets seront adressés à nos « chef de gare ». Dans chacune des gares « ouvertes » à la prise en charge du Synami, au jour J (le 23 juin), à l’heure H (une demi-heure avant le départ), ils vous accueilleront et vous distribueront les contremarques individuelles (c’est un billet collectif). Leurs coordonnées seront communiquées par mail aux participants par régions.

Les autres modes de transport que le train.
Dans un rayon d’environ 300 km autours de Paris, le covoiturage et la location de cars peuvent avoir un sens et être plus économique. Les adhérents du Synami seront remboursés en fonctions de nos règles. La location de cars n’est pas du tout découragée, au contraire, c’est extrêmement économique. Cette solution, pour être prise en charge par le Synami, doit juste faire l’objet d’un accord préalable.

Souscription
Pour simplifier, la souscription se fera uniquement par Internet, avec un système de Paypal (payement sécurisé par carte bleue).
Tous ces dons seront faits à la CFDT (a travers la fédération CFDT-PSTE), et en tant que don à une organisation syndicale, ils seront déductibles à 66% de vos impôts (10€ seront donc déductibles à hauteur de 6,60€, 20€ à hauteur de 13,20€, 100€ à hauteur de 66€, etc. ) Soyez généreux, l’État vous le rendra en partie, et surtout, plus de salariés pourront venir ! Tous les donateurs et participants recevront, avant le 31 juillet 2011, une attestation fiscale à faire valoir sur leurs déclarations d’impôt 2012 (les adhérents CFDT connaissent bien ce mécanisme). Malgré les temps difficiles, c’est ce soutien financier qui nous permettra de réussir à la hauteur de nos ambitions, au moins 1000 salariés présents !
Si le Synami casse sa tirelire dans cette opération, vous aurez compris que le nombre de participants dépendra également et surtout du montant de la souscription nationale. Nous sollicitons tout le réseau pour que tous les salariés, qu’ils viennent ou pas, soutiennent financièrement cette initiative. Au-delà des ML, vous pouvez, en relayant notre mobilisation, solliciter également des partenaires, des amis, des soutiens de « la cause des jeunes ».

Cette entrée a été publiée dans Synami. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à 1er rassemblement revendicatif national des Missions Locales/PAIO

  1. VALERE Marie dit :

    MLI Libournais. Merci pour l’organisation de cette magnifique journée où la culture commune était si présente. Bravo pour le timing de la journée. Mon adhésion n’en est que renforcée !!! Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *