Une enquête du Synami-CFDT sur nos conditions de travail

Le Synami vous sollicite aujourd’hui pour participer à une grande enquête nationale sur nos conditions de travail dans les missions locales et PAIO.
Dans un contexte de crise, d’augmentation de nos flux, de nos charges de travail, de la pression aux résultats, il s’agit de faire un état réel de ce qui ne va pas, n’est pas tolérable, et doit changer. Cette enquête va durer plusieurs mois, dans le maximum de structures, en privilégiant chaque fois que c’est possible les rencontres entre nous. Sur la base de nos constats communs, il s’agira de construire ensemble les actions pour améliorer nos conditions de travail, tant au local qu’au plan national.

C’est quoi un TEQ (Travail En Question) ?
Une enquête questionnant les conditions de travail et soumise à l’ensemble des salariés
Les réponses au questionnaire sont anonymes et confidentielles
Les résultats seront restitués aux enquêtés sous forme d’un document d’analyse

Pour quoi faire ?
Mieux appréhender la réalité des métiers et des professionnels
Mesurer les effets des réalités de travail sur les salariés
Mieux définir les priorités et construire une plateforme revendicative
Restituer l’analyse en articulant revendications et développement
Se donner les moyens de peser pour améliorer les conditions de travail
Élaborer une stratégie de développement et de syndicalisation
Le questionnaire a été  longuement  travaillé, pour aller à  l’essentiel  tout en balayant  la plupart des sujets qui font la réalité de nos conditions de travail.
Son  objectif  étant  l’action  syndicale,  les  questions  d’ordre  plus « sociologique », qui n’auraient pas été inintéressantes, mais qui n’auraient pu produire des revendications de changement, ont  délibérément  été exclues.

La conception
Cette méthodologie a permis de produire un questionnaire assez court, ce qui était un objectif, mais qui doit aller au cœur des difficultés que rencontrent les salariés (du moins nous l’espérons).

Comment faire ?
Il ne s’agit pas de faire remplir un maximum de questionnaires pas les moyens les plus rapides, mais bien d’aller à la rencontre des salariés, pour :
Créer un dialogue autours des conditions de travail
Construire des revendications
Être en action collectivement
Renforcer le syndicat
Pour remplir ces objectifs, nous privilégions une passation du questionnaire en individuel ou lors de réunions collectives. Nous déploierons le TEQ dans un maximum de structures à partir de notre réseau d’adhérents et de représentants du personnel.

Cette entrée a été publiée dans Synami. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *